La révolution des femmes : féminisme arabe

Fiche pédagogique
En collaboration avec éducation21 et e-media, Alliance Sud InfoDoc réalise des fiches pédagogiques pour accompagner le visionnement en classe de films proposés par l'émission Histoire vivante de la RTS. Les fiches s'adressent au secondaire I et II.

Table des matières de la fiche pédagogique

Tous les contenus sont disponibles dans le fichier pdf

  • Introduction
  • Résumé et commentaire
  • Liens avec les plans d'études
  • Pistes pédagogiques (secondaire I)
  • Pistes pédagogiques (secondaire II)
  • Ressources documentaires
  • Descriptif du film
  • Impressum

Introduction

Dans "La révolution des femmes – Un siècle de féminisme arabe", Feriel Ben Mahmoud présente l’histoire du féminisme dans le monde arabe, et dresse un panorama de la condition des femmes dans différents pays.

Ce documentaire a été réalisé par la Tunisienne Fériel Ben Mahmoud, titulaire d’une maîtrise d’histoire à la Sorbonne et d’un diplôme d’études approfondies de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris. D’après le site "Les clés du Moyen-Orient", elle est « spécialiste du monde arabe contemporain et de l’histoire coloniale » et a publié plusieurs ouvrages, dont L’Algérie au temps des Français, un siècle d’images (1850-1950) en 2009. Elle a déjà réalisé des documentaires sur la thématique des femmes arabes, tels que Tunisie, histoire de femmes (2005) et Oum Kalthoum, l’astre de l’Orient (2008).

Dans La révolution des femmes – Un siècle de féminisme arabe, Fériel Ben Mahmoud présente l’histoire du féminisme dans le monde arabe, et dresse un panorama de la condition des femmes dans les différents pays (Tunisie, Egypte, Algérie, Maroc, Arabie Saoudite, Liban…).

Cela nous permet de découvrir une image de la femme arabe qui se distancie de la caricature qui nous est souvent présentée. On y voit des femmes militantes, de différentes générations et origines, prônant l’émancipation, parlant de leurs droits et de leur corps. Toutes exposent leur combat et leurs préoccupations, mais chacune avec une sensibilité et des priorités différentes. Le panorama est donc riche en nuances.

Très rapidement, le reportage met à mal nos idées reçues, puisque les premiers penseurs féministes du monde arabe… furent des hommes : le Tunisen Tahar Haddad et l’Egyptien Qasim Amin.

La réalisatrice nous fait voyager de pays en pays, en mettant en évidence les contextes régionaux, ce qui permet de casser l’image d’un monde arabe monolithique. Les luttes pour l’émancipation de la femme prennent ainsi des contours bien différents, dans lesquels sont révélés les impacts complexes de la colonisation puis des luttes pour l’indépendance.

En effet, les colonisateurs, qui soumettaient et exploitaient les peuples, s’érigeaient en défenseurs et libérateurs des femmes arabes. Le voile apparaît pour eux comme le symbole de l’oppression de la femme. Certains mouvements nationalistes ont alors lutté pour l’émancipation des femmes, qu’ils considéraient comme une condition à la modernisation du pays et à la victoire contre les colonisateurs. D’autres mouvements ont au contraire cristallisé les positions conservatrices envers elles, et c’est ainsi que le voile devint la matérialisation de la sauvegarde identitaire. Nous découvrons alors les sources de l’islamisme contemporain et du phénomène du re-voilement.

De manière générale, les femmes arabes pensaient que les indépendances allaient forcément leur apporter l’émancipation. Si en Tunisie, cela s’est avéré assez juste, trois ans après l’indépendance de leur pays les femmes algériennes descendaient dans la rue pour exprimer leur déception. En Egypte, Nasser a tenté d’améliorer le statut des femmes. Mais la défaite brutale et humiliante des pays arabes contre le jeune Etat d’Israël en 1967, lors de la Guerre des Six jours, a répandu « une onde de choc à l’intérieur des opinions publiques arabes renversant le rapport de force politique au profit des religieux et des conservateurs », selon les mots de Fériel Ben Mahmoud. Cette défaite fut en effet interprétée comme une punition divine des nouvelles mœurs des Egyptiennes dévoilées et peu vêtues.

Le voyage nous amène jusqu’en Arabie Saoudite, berceau de l’islam et source d’inspiration pour de nombreux musulmans arabes depuis le développement économique extraordinaire de ce pays et l’avènement des médias satellitaires. On y voit que la modernité n’amène pas toujours l’égalité : l’Arabie Saoudite prend en effet tout de la modernité économique occidentale, mais « face au risque d’occidentalisation de son mode de vie, la société saoudienne se crispe sur ses valeurs, durcissant encore la condition des femmes », selon les mots de la réalisatrice.

Ressources documentaires

Articles et sites en lien avec le film "La révolution des femmes - un siècle de féminisme arabe", de Feriel ben Mahmoud.

A propos du film

Communiqué de la RTS [pdf, 73 Ko]

Communiqué d'Alliance Sud [pdf, 185 Ko]

Textes et dialogues [pdf, 1,03 Mo]

La fiche complète en pdf

Les références Alliance Sud

Dossier "Femmes" et plus particulièrement la section "Les femmes dans le monde arabe : vraiment le printemps ?"

Lire également le zoom consacré au "Féminisme musulman".

Références présentes dans les pistes pédagogiques

Le dossier « Femmes, Pouvoir, Histoire » 1848–2000. Ce dossier de la Confédération suisse recense les dates les plus importantes concernant la politique des femmes et l’égalité en Suisse depuis la création de l’État fédéral.

Interview de Catherine Thobellem, conseillère municipale de la ville de Genève par Nathalie Brochard, L'Emilie, 9 mars 2015

Jusqu’à 10.000 femmes vendues par l’Etat islamique, L'Obs, 19 févr. 2015

Les femmes victimes de Boko Haram racontent leur calvaire, France 24, 28 oct. 2014

#LifeOfAMuslimFeminist, Twitter

Discours de Asma Guenifi, de l’association Ni putes ni soumises lors de l'Université populaire 2012, 29 déc. 2012

Femmes arabes: «Ne me libère pas, je m'en charge». La renaissance du féminisme dans le monde arabe. Décryptage, Nadéra Bouazza, Slate Afrique, 6 déc. 2012

De la cuisine au parlement. Une brève histoire des femmes en politique dans la Suisse du 20ème siècle, réalisé par Stéphane Goël, 2012. Durée: 66 minutes

Des femmes se souviennent, Julia Slater, swissinfo, 7 févr. 2011

"Le féminisme ne va pas à l'encontre de l'islam", interview de la Pakistanaise Saba Mahmoud, propos recueillis par Camille Dubruelh et Céline Chadelat, Le Monde des religions, 7 déc. 2010

Ces féministes qui défendent le voile, Annabel Benhaiem, L'Express, 13 juillet 2010

Le féminisme arabe, Osire Glacier, Relations n°719, septembre 2007

Extrait de la déclaration d’Hélène Brion, féministe et pacifiste, au Conseil de guerre (1918)