Les bibliothèques : un moteur pour le changement

Library Map, CC BY 4.0, ifla.org
Zoom
L'Agenda 2030 nous concerne tous! Pendant plus de trois ans, la Fédération internationale des associations de bibliothèques (IFLA) s'est engagée dans la discussion mondiale sur les objectifs du développement durable (ODD) à l'ONU.

S’appuyant sur la Déclaration de Lyon, qu’Alliance Sud InfoDoc a également signée, l’IFLA a fait valoir l’importance de l’accès à l’information, aux technologies de l’information et de la communication (TIC) et à l'apprentissage tout au long de la vie dans tous les domaines du développement. De là, elle a plaidé la nécessité d’expliciter ce fait dans le texte des ODD.

Finalement, garantir l’accès à l’information a même été reconnu comme un ODD en soi :« 16.10 Garantir l’accès public à l’information et protéger les libertés fondamentales, conformément à la législation nationale et aux accords internationaux. » De plus, la formulation des ODD permet d'inférer la nécessité de l’accès à l’information comme un moyen d’atteindre plusieurs autres objectifs (notamment les objectifs suivants : 1.4 ; 3 ; 5 ; 4 ; 4.4 ; 4.7 ; 9 ; 9c ; 10.2).  

Forte de ce succès, l'IFLA a invité chaque association nationale de bibliothèques à promouvoir ses institutions en tant que partenaires du gouvernement signataire de l'Agenda 2030, pour le soutenir dans le travail de mise en œuvre. Ce faisant, les bibliothèques mettent en avant le travail qu'elles réalisent déjà pour le développement durable, c'est-à-dire pour l'inclusion de tous et toutes dans la société de l'information ; l'apprentissage tout au long de la vie ; la mise à la disposition des infrastructures TIC ; l'accès à la connaissance et à la recherche ; le soutien à l'exercice informé des droits civiques ; à l'innovation ; à la bonne gouvernance, etc.

L'IFLA compte sur cette visibilité nouvelle pour changer l'image parfois vieillotte de ces institutions et leur permettre de renforcer leur présence plus que jamais nécessaire dans la société de l'information. Les associations françaises ont mis en place un projet exemplaire. En Suisse, un groupe de travail de l'association suisse BIS développe actuellement un projet qui sera dévoilé lors du Congrès national de l'association fin août 2018.

Enfin, l'IFLA participe également à l'effort mondial de vérification des progrès du développement durable. Le rapport DA2I fera régulièrement état de ces développements, en termes d’accès à l’information. De son côté, la « Library map of the world » recense les bibliothèques du monde entier et récolte des témoignages sur des actions-types « Agenda 2030 ».

Il doit devenir évident aux yeux de tous que s'appuyer sur le réseau dense des bibliothèques et renforcer leurs moyens d'action partout dans le monde est déjà un pas décisif vers la réalisation des ODD. Aux associations nationales de s'engager maintenant, pour le développement durable et pour les bibliothèques !