Les musulmans condamnent les actes de terreur

Not in my name
Zoom
Nombreux sont ceux qui déplorent sans cesse le dit manque de réaction de ce qu’ils appellent la « communauté musulmane » aux actes de terreur perpétrés par les djihadistes. Et pourtant, ce ne sont pas les prises de position qui manquent.

Premièrement, il faut savoir que l’Islam n’est pas structuré de manière à avoir un organe mondial qui le représenterait officiellement, comme le Vatican pourrait le faire pour les catholiques et le Conseil Œcuménique des Eglises pour tous les Chrétiens. Certaines voix certes sont plus écoutées que d’autres, comme celle de Ahmed al-Tayyeb, Imam de l’Université de Al-Azhar au Caire, pour les sunnites, et celles des leaders chiites, pour les chiites, mais personne n’a l’autorité de parler au nom de l’Islam. Dans les pays occidentaux, les musulmans sont d’origines très diverses, ne parlent souvent pas la même langue, peuvent être citoyens de leur pays ou avoir le statut d’immigré ou encore de réfugié. Dans ce contexte, il est difficile d’exiger une réaction forte, organisée et officielle des musulmans.

Deuxièmement, n’est-ce pas un peu extrême de douter ainsi de la probité de tous et de toutes ? Ne devrait-on pas bien plutôt partir du principe, qu’en tant que civils, en tant qu’êtres humains, tous et toutes sont évidemment révulsés par ces actions meurtrières et barbares ? Les terroristes ne sont-ils pas les ennemis de tous les civils souhaitant vivre en paix, toutes opinions religieuses confondues ?

Troisièmement, quant aux responsabilités dans l’émergence de ce phénomène, on peut facilement pointer du doigt les imams et les différentes institutions musulmanes, qui ont évidemment un rôle essentiel à jouer dans l’éducation et le guidage de leurs fidèles. Mais la responsabilité est partagée : les politiques intérieures (éducation inégalitaire, urbanisation ghettoïsante, intégration défaillante, communautarisme) et extérieures (interventions guerrières, plus ou moins justifiables en tant qu’autodéfense et comportant de nombreuses victimes civiles, baisse de l’aide au développement, alliances économiques avec des pays soupçonnés de soutenir l’Etat islamique) des pays occidentaux ne sont pas totalement étrangères à ces dérives non plus.  

Enfin, les nombreuses voix qui s’élèvent seraient plus visibles si l’on voulait bien leur donner l’attention qu’elles méritent :

Monde

Not in my name campagne à l’origine britannique, qui s’est mondialisée

Muslims against ISIS, groupe Facebook

Think Muslims Haven’t Condemned ISIS? Think Again, Hesham A. Hassaballa, Beliefnet

Les musulmans contre l'islam radical ou la fin d'un compromis, Antoine Menusier, L'Hebdo, 26 novembre 2015

Comment la loi islamique peut s’attaquer à Daech, Abdullahi Ahmed An-Na'im, The Conversation France, 17 novembre 2015

Attaques terroristes à Paris : les réactions fermes des organisations musulmanes, Hanan Ben Rhouma, Saphir News, 14 novembre 2015

La lettre de 120 savants musulmans contre le terrorisme de Daesh, Zaman France, 26 septembre 2014

Prominent Muslim Sheik Issues Fatwa Against ISIS Violence, Dina Temple-Raston, npr, 25 septembre 2014

Muslim Leaders Worldwide Condemn ISIS, Washington’s Blog, 23 août 2014

L’Islam moderne, des Musulmans contre l’intégrisme, Nadia Khouri-Dagher, Hugo et compagnie, 2009

France

L'appel à l'unité et au deuil national des fédérations musulmanes, CFCM, CCMTF, FFAIACA, FNGMP, Foi et Pratique, RMF, UMF, UOIF, 14 novembre 2015

L'association des musulmans de Rosny dénonce des actes "criminels", Europe 1, 14 novembre 2015

Pourquoi des musulmans se retrouvent à devoir lancer un appel contre l'islamisme, Annabel Benhaiem, Le HuffPost, 17 juillet 2015

«De culture musulmane», ils signent un manifeste contre l'islamisme, Eugénie Bastié, Le Figaro, 13 juillet 2015

Lettre ouverte au monde musulman, Abdennour Bidar, Huffington Post, 15 octobre 2014

Un collectif de musulmans de France : «Nous sommes aussi de “sales Français”», Le Figaro, 25 septembre 2014

La maladie de l’islam, Abdelwahhab Meddeb, Paris : Seuil, 2002

Suisse

Communiqué de presse Actes terroristes à Paris, FOIS, 14 novembre 2015

Pressemitteilung zu den Anschlägen in Paris, Association musulmane de Berne, 14 novembre 2015

«La grande mosquée agit», FOIS, 17 septembre 2015

Autres pays

Concrètement on fait quoi contre l’extrémisme musulman violent ? [vidéo, Québec] Haroun Bouazzi, Co-président Association des Musulmans et des Arabes pour la laïcité au Québec

Free Muslims Coalition [Etats-Unis] : « The Free Muslims Coalition believes that there can NEVER be a justification for terrorism. »

Afghanistan. Pourquoi Kaboul ne peut pas partager le deuil de Paris, Le Courrier International, 25 novembre 2015

Why I speak out against Islamism [Angleterre],  Maryam Namazie, The Guardian, 13 octobre 2015

Des groupes musulmans dénoncent les menaces de ISIS contre le Canada, Forum Musulman Canadien, 6 octobre 2014

Inde : des musulmans lancent une fatwa contre Daesh, Direct Matin, 10 septembre 2015

Ils protestent contre l'Etat islamique en brûlant leur drapeau, [Liban], Amandine Schmitt, L’Obs, 9 septembre 2014