Mesurer le développement

Zoom
Comment mesurer la richesse, le progrès et le bien-être des nations, selon quels critères et pour aboutir à quelles politiques nationale et internationale ?

Depuis les années 30-40, le Produit intérieur brut (PIB) constitue la mesure du développement économique d'une nation. Il s'agit d'un indicateur basé sur la richesse monétaire et le travail.

Dans ces années-là, il fallait participer à l'effort de guerre, puis de reconstruction et cet indice y répondait. Les enjeux majeurs auxquels nos sociétés sont confrontées aujourd'hui, comme l'état de l'environnement et l'aspect durable de nos choix de société nécessitent d'autres mesures. De nouveaux indicateurs ont été proposés depuis lors.

Dans les années 80, l'émergence de la notion de développement durable, promue par le rapport Brundtland puis intronisée par le Sommet de la Terre de Rio en 1992, officialise l'importance de trois notions jusque-là ignorées dans les statistiques, à savoir le développement économique, l'équité sociale et le développement durable. Dès lors, la société civile et diverses commissions se sont attachées à proposer d'autres manières de refléter le niveau de développement d'un pays, non plus basé sur la production et la consommation, mais tenant compte de ce qui est important dans la vie de chacun : le bonheur, la santé, l'éducation, l'état de l'environnement. Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a inventé le concept de développement humain au cours des années 80 :

"Le développement humain, en tant qu'approche, repose sur ce que je tiens pour être l'idée fondamentale du développement : à savoir, faire progresser la richesse de la vie humaine, plutôt que la richesse de l'économie dans laquelle les êtres humains vivent, ce qui n'en représente qu'une partie", Amartya Sen, professeur d'économie, Université Harvard, Lauréat du prix Nobel d'économie, 1998.

Le choix d'un indicateur reflétant l'état d'une société est éminemment politique. En effet, que veut-on mesurer et conséquemment quelle politique nationale et supranationale veut-on mettre en oeuvre. Le duo production-consommation est-il la seule finalité pour les citoyens de ce monde ?
Les changements profonds d'une société sont liés aux critères qu'elle se donne pour mesurer le progrès, tenant compte d'une économie durable et équitable, de l'impact des activités humaines sur l'environnement, de l'accès à la santé, du droit à un travail décent, de l'éducation.

La difficile mesure du bien-être des populations, Thomas Baïetto, Le Monde, 25 mai 2011

Mesurer le bien-être et le progrès, quelques exemples des initiatives de mesure du progrès des sociétés, OCDE

Au-delà du PIB, initiative conjointe de la Commission européenne, du Parlement européen, du Club de Rome, de l'OCDE et du WWF souhaitant diffuser plus largement l'information sur les dernières avancées et les travaux actuellement menés sur les indicateurs de mesure du progrès social, économique et environnemental. [anglais]

Commission sur la Mesure de la performance économique et du progrès social, commission présidée par le professeur Joseph E. Stiglitz, de l’université de Columbia

Collectif FAIR : forum pour d’autres indicateurs de richesse, offrir une vision renouvelée de la richesse ou du développement humain durable

L'indice de développement humain, Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD)

The Happy Planet Index, un index combinant toute une série de critères : consommation, qualité de vie (santé), sentiment de bien-être, impact sur l'environnement... (site en anglais)

Le Global Footprint Network est un laboratoire d’idées inernational qui mesure la durabilité écologique au moyen de l’Empreinte Ecologique, un outil de comptabilité qui mesure la quantité de ressources naturelles dont nous disposons, combien nous en utilisons, qui les consomme et lesquelles.

Mesurer le bonheur. Avec un indice ou une application iPhone?, Geneviève Grimm-Gobat, Largeur.com, 20 octobre 2010

Bhoutan : le pays du Bonheur National Brut, Serge Vienne, CADTM, Rinoceros, 12 mars 2007

Le rapport Stiglitz recommande de mesurer le bien-être, lepoint.fr, 14 septembre 2009

Détrônons le PIB !, Weronika Zarachowicz, Télérama.fr, 11 septembre 2009

L’enjeu démocratique dans le débat sur de nouveaux indicateurs, Patrick Viveret, idies, 1er juillet 2009

Reconsidérer la richesse : rapport final de la mission "nouveaux facteurs de richesse", Viveret Patrick, La Documentation française, janvier 2002 [pdf, 135 p., 371 Ko]