Nature, le nouvel Eldorado de la finance

Fiche pédagogique
En collaboration avec éducation21 et e-media, Alliance Sud InfoDoc réalise des fiches pédagogiques pour accompagner le visionnement en classe de films proposés par l'émission Histoire vivante de la RTS. Les fiches s'adressent au secondaire I et II.

Table des matières de la fiche pédagogique

Tous les contenus sont disponibles dans le fichier pdf

Introduction

« Un modèle d’affaires (business model) pour conserver la nature ». Tel est le credo d’économistes et de « bio-banquiers » interviewés dans ce reportage.

Tous se présentent comme les nouveaux alliés des espèces en voie de disparition et les protecteurs des milieux naturels menacés.

Le documentaire de Sandrine Feydel et Denis Delestrac présente cette perspective qui propose d’offrir une « visibilité économique » (entendez une valeur marchande) à la nature et aux services éco-systémiques en évaluant les diverses ressources et les fonctions naturelles selon un unique et même standard homogénéisant, la monnaie.  Cette perspective s’inscrit dans un mécanisme faisant entrer ces « biens communs » dans une logique de propriété, orientée sur la génération de nouveaux potentiels de développement économique  et de juteux profits, au bénéfice de groupes industrialo-financiers. Le spectateur découvre les risques auxquels les ressources sont désormais exposées : instabilité des marchés financiers et spéculation, segmentation privative de processus naturels holistes, ou encore, disparition pure et simple lorsque aucune valeur économique ne leur aura été attribuée. Par le biais du film, le public voit se concrétiser une vision économique prônée depuis plusieurs décennies déjà : la perspective mécaniste du processus économique avec la réduction de la nature et de ses services à un « stock » de capital, substituable ou compensable à souhait.

Pourtant, la sécurité socio-culturelle, économique et politique ne dépend-t-elle pas de biens communs disponibles pour tous ? Le film dévoile d’autres effets pervers de ces marchés aux capitaux (naturels) : celui du renforcement des inégalités de pouvoir et des coûts sociaux, avec la privation des moyens de subsistance de populations locales (ici en Ouganda) lorsque sont invoquées les nécessaires plantations de compensations carbones ou la diversité biologique ; également, ceux des bourses aux mesures écologiques compensatrices (les taxes se transformant en « droits de polluer » ou de surexploiter les ressources). Le reportage montre, depuis l’échelle locale, une conséquence tangible de la globalisation économique et de la financiarisation de la nature, qui est celle de la (dé-)régulation des biens communs par le marché.

Mais tout ne semble pas encore joué. Le documentaire donne également la parole aux détracteurs de cette approche (activistes environnementaux, représentants autochtones, historiens, économistes, politiciens, etc.) qui soulèvent ironiquement un point fondamental : comment peut-on proposer, sous forme de solution à la conservation soutenable des ressources naturelles et des services écologiques, des outils issus de la même logique économique qui a précipité leur disparition ?

Ressources documentaires

Articles et sites en lien avec le film "Nature, nouvel Eldorado de la finance", de Sandrine Feydel, Denis Delestrac.

A propos du film

Nature le nouvel eldorado de la finance [dossier], Arte info, 30 janvier 2015

La financiarisation du vivant [audio, 53 min], Ruth Stégassy avec Sandrine Feydel, autour de son film documentaire "Nature, le nouvel eldorado de la finance", Terre à terre, France Culture, 31 janvier 2015

Nature, nouvel eldorado de la finance, Françoise Degert, Le blog de Françoise Degert, Mediapart, 26 janvier 2015

Communiqué de la RTS [pdf, 77 Ko]

Communiqué d'Alliance Sud [pdf, 183 Ko]

Script complet [pdf, 437 Ko]

Fini la nature gratuite et en libre-service, Thierry Jacolet, La Liberté | Le Courrier, 13 mars 2015, [pdf, 104 Ko]

La fiche pédagogique complète au format pdf

Biens communs et économie

Nature’s Worth: Using Human Markets to Value Ecosystems’ Contributions, metropolitics.eu, Anna Krol & Lisa Jean Moore, 20 février 2018

Préserver la nature en lui donnant un prix (ou une valeur monétaire) ?, Jean Gadrey, Blog Alternatives Economiques, octobre 2013 [résumé de deux pages, pdf 90 Ko]

Quelle(s) valeur(s) pour la biodiversité ?, Dossier N° 38 (automne/hiver 12), ecorev.org, 8 décembre 2012

 La nature n’a pas de prix, mais une immense valeur,  Fabrice Nicolino, Sylvain Angerand, Basta!, 14 octobre 2010

Quand les écologistes parlent le langage des banquiers, Ariane Cambron, Blog ZeroCO2, 9 juin 2010 [pdf, 85.88 Ko]

La nature se met à l’heure de la finance, Laurence Caramel, Le Monde, 10 mars 2010

Pavan Sukhdev veut mettre un prix sur les services rendus par la nature, Laurence Caramel, Le Monde, 2 janvier 2009

«On sait le coût de notre inaction face à la dégradation de la nature», Florent Latrive, Libération, 21 janvier 2008

Sur demande ou sur place (Alliance Sud InfoDoc)

Profitons de la crise climatique pour changer de modèle, Naomi Klein, Courrier international | The Nation, 8 oct. 2014

La nature s’initie aux chiffres d’affaires, Denis Delbecq, terra eco, mars 2010

La nature a-t-elle un prix ?, Jean Gadrey, Alternatives économiques n°279 (avril 2009)

Les contradictions de l’économie politique libérale dans un monde de ressources naturelles fini. Coûts globaux de cette société industrielle, Elmar Altvater, in : PAGE DEUX, nature et marché, janvier-février 1997, pp. 24-39.

La nature soldée au marché, Michele Nobile, in : PAGE DEUX, janvier-février 1997, pp.40-44.

L'expérience du marché du carbone

La création d’un « marché carbone équitable » à l’image du commerce équitable crée la polémique, Sophie Chapelle, Basta!, 23 octobre 2014

Quel est le bilan des marchés du carbone ? [audio, 3 min], interview de Christian de Perthuis, Les Carnets de l'économie, France Culture, 9 octobre 2013

Le marché carbone européen, une fiction écologique, Agnès Sinaï, Actu-environnement, 5 juin 2013

Le marché des permis carbone pollué par les scandales, Pierre-Yves Frei, Bilan, 5 juillet 2011

L’écologie de marché : l’approche néo-libérale de la nature, Ana Luisa Teixera, DIAL 3146, 9 avril 2011

«Il faut créer un marché du carbone négatif», Etienne Dubuis, Le Temps, 20 octobre 2009

Vrai : il est rentable de polluer, Julian Glover, Courrier International | The Guardian, 1er avril 2009

Pour aller plus loin

Notre dossier sur la croissance verte

What happens when public goods are privatised ?, Elmar Altvater, s.d., 38 p. [pdf,134 Ko]

Autour de “La nature est un champ de bataille” de Razmig Keucheyan / Compte-rendu de l’ouvrage et entretien avec l’auteur, Michel Daccache, Lire les sciences sociales, 22 novembre 2014

Donner une valeur à l’environnement : la monétarisation, un exercice délicat mais nécessaire [pdf, 982.11 Ko], Michèle Pappalardo, Laurence Demeulenaere, « La Revue » du Service de l’Économie, de l’Évaluation et de l’Intégration du Développement Durable (SEEIDD) du Commissariat Général au Développement Durable (CGDD) [France], décembre 2010

Pour sauver la planète, sortez du capitalisme [monographie], Hervé Kempf, Paris : éditions du Seuil, 2009