Le gouvernement rwandais pourra-t-il désamorcer la bombe à retardement des égouts de Kigali ?

Article en ligne
Les retards successifs dans l'établissement d'un système de traitement des déchets liquides et solides à Kigali convertissent les égouts de la capitale rwandaise en une véritable bombe à retardement, selon les experts, qui demandent une intervention urgente du gouvernement. La capitale rwandaise est, à bien des égards, montée en épingle comme un modèle de développement écologique et durable : ainsi, l'interdiction des sacs en plastique en 2008 a valu à Kigali d'être surnommée « la ville la plus propre d'Afrique » ; la ville organise, par ailleurs, chaque mois des journées sans voiture, alors que le Plan (...)