« L’identité numérique constitue le domaine principal dans lequel la blockchain pourrait jouer en faveur des droits humains »