Lutter contre les inondations grâce au « génie végétal »