Quand familles masaï et touristes se rencontrent sous l’œil de la caméra