Sept priorités pour l’Union africaine en 2018

Article en ligne
En 2018, l’Union africaine (UA) et le nouveau président de l’Assemblée de l’UA, le président rwandais Paul Kagame, auront la possibilité de mettre en oeuvre des réformes institutionnelles essentielles. Toutefois, ils ne doivent pas perdre de vue les objectifs de prévention et de résolution des conflits de l'organisation et son rôle d’atténuation des éventuelles violences liées aux élections.