Agenda 2030

Article global
10.12.2018

Les évaluations de l’impact sont nécessaires !

Le développement durable ne doit pas être en option. Si le Conseil fédéral le prenait au sérieux, l’analyse des impacts qu’il subit devrait aller de soi dans les accords de libre-échange également.
Article global
10.12.2018

La pomme de discorde du Pacte sur les migrations

Ces dernières semaines, la politique suisse s’est livrée à un spectacle indigne. Les querelles au sujet de la déclaration d'intention bien équilibrée de l'ONU donnent un avant-goût de l'année électorale 2019.
Position
22.10.2018

NON à l'IAD de l'UDC : les arguments

Alliance Sud et ses organisations membres et partenaires s'opposent fermement à l'initiative d'autodétermination (SBI) de l'UDC.
Article global
7.10.2018

Non à l’initiative pour l’autodétermination !

Les droits humains sont sous pression dans le monde entier. Un refus écrasant de l’initiative ne serait en effet rien d’autre qu’un positionnement clair de la Suisse en faveur des droits humains. Alliance Sud s'y engage également.
Communiqué
9.7.2018

Grosse entrée sur la scène mondiale

Le 17 juillet la Conseillère fédérale Doris Leuthard va présenter à l’ONU à New York le rap­port suisse sur la mise en œuvre de l’Agenda 2030. Parallèlement, des représentants de la société civile parleront clairement de la tiédeur de la Suisse.
Communiqué
3.7.2018

Politique intérieure égal politique extérieure !

La société civile suisse - réunie dans la Plateforme Agenda 2030 – a présenté son rapport sur la mise en œuvre de l’Agenda 2030 en Suisse et par la Suisse. Il donne la réponse à la question « La Suisse est-elle durable ?».
Article global
24.6.2018

Grande entrée en scène d’une Suisse frileuse...

Avec son rapport sur la mise en œuvre de l'Agenda 2030, la Suisse risque, à l’ONU, de donner un mauvais exemple aux pays qui prennent encore moins au sérieux la lutte contre la pauvreté et les inégalités.
Article global
24.6.2018

Le développement durable au coeur du pouvoir ?

La mise en oeuvre de l’Agenda 2030 est un casse-tête organisationnel. Elle donne donc du fil à retordre (également) à la Suisse. Qui doit assumer cette tâche au sein de l’administration ? Et quelles sont les compétences requises ?