Stratégie énergétique et responsabilité globale

Article politique
Le 21 mai 2017, la Suisse va voter, par referendum, sur l’avenir de sa stratégie énergétique. Pour Alliance Sud il est clair que le rôle de la Suisse dans le monde est aussi en jeu.

Une fois de plus, la Suisse va être confrontée à la façon dont elle assume sa responsabilité dans le monde : le 21 mai nous allons voter sur la stratégie énergétique 2050. Au niveau international, l’approvisionnement énergétique devra être neutre du point de vue climatique d’ici 2050 au plus tard. Les habitants des pays en développement, qui doivent lutter contre les conséquences croissantes du changement climatique causé surtout par le Nord industrialisé, dépendent d’une transition énergétique rapide dans les Etats nantis comme la Suisse.

Les mesures proposées par la Suisse sont, en comparaison avec la plupart des pays industrialisés – et aussi de plus en plus de pays en développement – très modestes. Mais c’est justement pour cela qu’elles représentent un pas essentiel. La Suisse aussi aurait tout avantage à passer rapidement aux énergies renouvelables.

Si les arguments de la campagne pour le oui vous intéressent, vous pouvez vous abonner ici à la newsletter énergie.