Des accords injustes : les accords commerciaux abusifs de l'UE avec le Mexique et l'Afrique du Sud / [documenté et réd. par Tim Jones] ; éd. World Development Movement

Electronic document
Pourquoi signer un accord commercial bilatéral ou régional avec l’Union européenne (UE) ? Quels bénéfices en tirer ? Ce sont des questions que devraient se poser les gouvernements des pays en voie de développement, alors que la Commission européenne cherche, partout dans le monde, à mettre en oeuvre sa stratégie pour « une Europe compétitive dans une économie mondialisée» ; il s’agit d’un programme agressif visant à assurer l’accès des entreprises européennes aux marchés des pays en voie de développement. Le présent rapport a pour but de répondre à ces questions par l’analyse de deux accords commerciaux signés antérieurement par l’UE avec des pays en voie de développement.
La première partie du document analyse l’accord commercial signé par l’UE avec l’Afrique du Sud en 1999.
La deuxième partie du rapport aborde l’accord commercial entre l’UE et le Mexique. Constatant une baisse des exportations européennes vers le Mexique suite à la signature, en 1994, de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) entre le Mexique, les États-Unis et le Canada, l’UE a souhaité conclure à son tour un accord commercial avec le Mexique. On ne peut analyser de façon séparée l’ALENA et l’accord commercial entre l’UE et le Mexique (signé en 2000). Ce rapport les analyse donc ensemble. [Ed.]