La Suisse a-t-elle un développement durable? Mise en œuvre de l’Agenda 2030 du point de vue de la société civile/ Eva Schassmann; [éd.] Plateforme de la société civile Agenda 2030

Document électronique
En 2015, beaucoup ont vu dans l’adoption de l’Agenda 2030 pour le développement durable un changement de paradigme bienvenu. Mais aujourd’hui la déception se fait sentir par endroits : plus de deux ans ont déjà passé, mais qu’a-t-on atteint ?

La Suisse a annoncé vouloir présenter son rapport à l’ONU en juillet. En parallèle, les organisations membres de la Plateforme Agenda 2030 ont rédigé le présent rapport. Elles ne se sont pas tenues aux directives de l’ONU pour les rapports étatiques, mais ont défini par elles-mêmes les thèmes qui leur paraissaient importants.

Ce qui en ressort est un large spectre d’opinions et d’analyses sur les défis et le besoin d’action, aussi bien en Suisse que par la Suisse, lorsque des décisions politiques prises à l’intérieur du pays ont des conséquences au-delà de nos frontières nationales. Selon l’esprit de l’Agenda 2030, les chapitres font référence l’un à l’autre à de nombreux endroits. Ils prouvent ainsi, de façon visible, les dépendances réciproques et de nombreux liens transversaux entre les ODD.

Les chapitres diffèrent dans la construction et le style, reflétant ainsi la diversité de la société civile suisse. Ils montrent tous, dans les différents domaines, un clair besoin d’agir. Certes, il y a des progrès isolés, mais malheureusement aussi des reculs. Reconnaître le besoin d’agir est un premier pas important pour mettre en œuvre les changements nécessaires. Les recommandations contenues dans les chapitres montrent à la politique des voies pour amorcer le changement en direction de la durabilité. Il faut faire suivre les actes aux paroles !