Les affaires toxiques de Syngenta au Brésil / Laurent Gaberell, Carla Hoinkes ; [éd.] Public Eye

Document électronique
Public Eye a enquêté durant plusieurs mois sur un commerce toxique, mais très lucratif : les « pesticides extrêmement dangereux ». Sur la base de données exclusives, notre enquête révèle l’utilisation massive des pesticides les plus toxiques dans les pays en développement et émergents, bien que la plupart soient interdits en Suisse et dans l’Union Européenne.

Nos recherches lève le voile sur le rôle central de Syngenta : selon nos estimations, le géant bâlois a réalisé en 2017 près de 4 milliards de dollars de chiffre d'affaires avec des pesticides extrêmement dangereux. Au Brésil, des millions de personnes sont exposées à un cocktail de pesticides dont les effets, à long terme, pourraient être explosifs.

C’est sans doute dans l’État brésilien du Mato Grosso que l’on épand le plus de pesticides au monde. Afin de comprendre quelles sont les conséquences pour la population, nous nous sommes rendus sur place et avons rencontré des parents d’enfants malades, des travailleurs agricoles et des experts. Découvrez notre reportage, au cœur des immenses monocultures de soja, de maïs et de coton. [Ed.]