Afghanistan : "Kharmohra" ou l'étonnante vitalité de l'art contemporain malgré les attentats