Assassinat d'un chef Guajajara défenseur de l'environnement en Amazonie

Article en ligne
Ce 15 août, plusieurs ONG ont dénoncé l'assassinat de Jorginho, un des dirigeants la tribu Guajajara au Brésil. Reconnu pour son travail en tant que "Gardien de l'Amazonie", il était impliqué depuis plusieurs années dans la lutte contre la déforestation et pour la protection de son territoire. Dans la région, les persécutions à l'encontre des défenseurs de l'environnement se sont multipliées ces dernières années. Au Brésil, c'est un nom de plus qui vient de s'inscrire sur la longue liste des défenseurs de l'environnement décédés dans des circonstances troublantes. Les dessous exactes de la mort de Jorginho, retrouvé à proximité d'un fleuve, n'ont pas été levés jusqu'à présent. En effet, les autorités chargées de l'enquête ont très rapidement privilégié la piste de la noyade, qui aurait été provoquée par une alcoolisation importante. Mais ces conclusions peinent à convaincre les communautés locales qui déplorent 80 assassinats parmi les leurs depuis le début des années 2000. Selon