Au centre du Mali, des groupes d'autodéfense ont remplacé l'État