Au Soudan du Sud, les semences de la paix

Article en ligne
Pratiquement un mois avant l'habituelle saison des pluies dans l'État de Gbudwe, à 430 kilomètres à l'ouest de Juba, la capitale du Soudan du Sud, les petits exploitants labourent déjà leurs terres en vue de semer des graines plus pures et plus résistantes à la sécheresse. « Nous préparons notre terre de bonne heure parce que nous ne savons jamais exactement à quel moment les pluies vont arriver, et nous ne pouvons pas nous permettre de ne pas suivre le programme de production de semences, qui est notre nouvelle source de revenu, » signale Antony Ezekiel Ndukpo, cultivateur de la région de (...)