Birmanie : les opposants demandent à Total de ne pas financer la dictature