Cinéma - Wanuri Kahiu : « On a fait "Rafiki" pour entamer le dialogue »