Comment sortir les travailleurs de la pêche de l'enfer que sont devenus les océans

Article en ligne
Selon l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (la FAO) 40,1 millions de personnes travaillaient en 2017 sur des bateaux de pêche dans le monde. Des hommes et des femmes parfois enrôlés de force sur des navires, où leurs droits les plus élémentaires sont bafoués. Une situation inacceptable pour de nombreuses associations et syndicats qui se battent pour pousser la communauté internationale à mieux réguler ce secteur en pleine mutation. Supreyanto avait 47 ans. Il était indonésien et travaillait sur un bateau taïwanais pour pêcher le thon. Un emploi (...)