Contraint de changer de capitale à cause du changement climatique, l’Indonésie choisit Bornéo menacée par les tsunamis