Corée du Sud : la crise sanitaire va-t-elle favoriser le cinéma indépendant, écrasé par les monopoles ?

Article en ligne
Même si la pandémie touche moins la Corée du Sud que d'autres pays, la situation devient critique dans l'industrie du cinéma : deux des trois monopoles qui concentrent chaînes de salles, distribution et production intégrées, ont annoncé la fermeture de 20 % de leurs salles et plusieurs blockbusters differés passeront directement sur Netflix. Une donne changeante qui pourrait profiter aux petites productions.