Dans la société palestinienne, le début d'une intifada électronique ?

Article en ligne
Une rue étroite et dégradée, bordée de baraques modestes. Dans le camp de Burj al-Barajneh, banlieue sud de Beyrouth, des fils électriques relient les maisons, en formant des toiles d'araignées géantes. Sur certains bâtiments, des fresques où l'on reconnaît l'ancien leader de l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP), Yasser Arafat. La population ici est principalement constituée de réfugiés palestiniens déplacés en 1948 au moment de la Nakba, (« la catastrophe » en arabe, en référence à l'exil des (...)