Dans le centre d'Haïti, la « Caravane du changement » est passée, mais la pauvreté est restée

Article en ligne
Le 1er mai 2017, à l'occasion de la fête de l'Agriculture et du Travail, le président haïtien Jovenel Moïse, fraîchement arrivé au pouvoir, lançait officiellement la « Caravane du changement » dans le canton de Bocozelle, au centre d'Haïti où se trouve la ville de Saint-Marc. Le programme du chef de l'État visait à améliorer les infrastructures agricoles et routières en vue d'augmenter la production nationale et son acheminement vers les marchés urbains. « La Caravane ne quittera pas la vallée de l'Artibonite tant que les canaux d'irrigation ne seront pas complétés, ainsi que les routes et drainage pour mettre les 32.000 hectares de (...)