« Défier le pouvoir n'a rien de poli ni de propret » : Stella Nyanzi sur le droit à l'impolitesse en Ouganda

Article en ligne
Le 16 juin 2019, pour marquer son 45e anniversaire, l'universitaire et militante ougandaise Stella Nyanzi, titulaire d'un doctorat, a publié 45 poèmes depuis la prison de sécurité maximale de Luzira, où elle est incarcérée depuis novembre dernier. Mme Nyanzi a trouvé dans l'écriture l'occupation parfaite durant sa détention. En fait, la prison, dit-elle, lui a donné le temps de réfléchir et de s'appesantir sur des questions qui lui tiennent particulièrement à cœur, comme la liberté de parole, la liberté d'expression, les droits des femmes, la liberté sexuelle, la bonne gouvernance et la justice sociale. « J'ai (...)