Derrière leur charité affichée, les multinationales continuent leurs affaires comme avant

Article en ligne
En secourant des États incapables de protéger efficacement et rapidement leurs citoyens, les grandes multinationales de la planète se sont-elles en même temps immunisées contre toute critique ? Depuis le début de la pandémie de la maladie à coronavirus qui paralyse le monde et fait craindre des dommages sanitaires, économiques et sociaux majeurs, les grands patrons, déjà élevés au rang de célébrités, rivalisent de générosité pour aider les hôpitaux, les chercheurs ou les plus démunis. Ainsi, Bill Gates, PDG et fondateur de Microsoft, a jusqu'à présent engagé 250 millions de dollars américain dans la (...)