En Amazonie, un prédateur nommé Gunvor

Webdocumentaire

Sans avoir gagné un seul appel d’offres, le négociant genevois s’est imposé comme l’un des principaux acteurs du brut amazonien. Soutenu financièrement par les banques suisses, Gunvor a convaincu l’Équateur de s’endetter lourdement auprès de sociétés d’États asiatiques, poussant le pays à forer toujours plus profond dans ses réserves naturelles pour les rembourser. Émanations toxiques, déversements pétroliers sauvages : les populations locales vivent un véritable calvaire. Les justices états-unienne et équatorienne enquêtent désormais sur le versement de pots-de-vin par le réseau Gunvor.