En Louisiane, les militant·es pourraient être en train de gagner une bataille contre le racisme environnemental