En RDC, les communautés sans terre défendent leurs droits face à l'exploitation du bois précieux

Article en ligne
Des milliers de grumes, chargées dans des bateaux de fortune au port d'Inongo, sur le lac Mai-Ndombe, attendent d'être transportées à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo (RDC). Inongo est la capitale de la province de Mai-Ndombe, une zone de 13 millions d'hectares située à 650 kilomètres au nord-est de Kinshasa. Les grumes ont été coupées illégalement dans la forêt de Mai-Ndombe, une région de 10 millions d'hectares, où certains arbres atteignent entre 35 et 45 mètres de hauteur. « Chaque jour, nous assistons à ce genre de spectacle : des tonnes et des tonnes de grumes et de bois (...)