Huit ans après l'incendie meurtrier d'une usine textile à Karachi, le combat pour obtenir justice n'est pas terminé

Article en ligne
Le 22 septembre 2020, presque huit ans jour pour jour après le plus grave incendie industriel du Pakistan, dans lequel 264 travailleurs de l'habillement ont été tués et plus de 60 autres blessés dans la capitale commerciale, Karachi, un tribunal antiterroriste a condamné deux hommes à la pendaison pour incendie criminel. Cependant, pour Saeeda Khatoon, présidente de l'association des victimes de l'incendie de l'usine Ali Enterprises (Ali Enterprises Factory Fire Affectees Association, AEFFAA), organisation regroupant les survivants et les familles des victimes, le verdict (...)