La forêt amazonienne brésilienne émet désormais plus de carbone qu’elle n’en absorbe

Article en ligne
La Terre est en train de perdre l'un de ses poumons. Pour la première fois, la forêt amazonienne au Brésil a émis plus de CO2 qu'elle n'en a absorbé ces dix dernières années, révèle une étude parue dans la revue Nature Climate Change début mai. Les chercheurs ont observé que la dégradation des forêts (petits feux de forêt, coupe sélective...) a un impact encore plus important que la déforestation.