La mainmise chinoise sur l'eau du Tibet soulève un risque de dévastation et de conflit au niveau de la région

Article en ligne
Exacerbé par la fonte accélérée des glaciers sous l'effet du changement climatique, le rythme effréné auquel la Chine poursuit son expansion minière et la construction de barrages sur le plateau tibétain menace le Fleuve Jaune, le Yangtze, le Gange et d'autres cours d'eau majeurs de la région dont dépendent des centaines de millions de personnes, selon des observateurs qui appellent à la tenue de discussions urgentes sur une crise en devenir. D'après un rapport publié par l'Australian Tibet Council, 1,4 milliards de personnes dans les pays en aval, comme l'Inde, le Pakistan, le (...)
Thèmes
Pays