La production alimentaire mondiale est une menace pour le climat

Article en ligne
La concentration du protoxyde d’azote – également appelé « gaz hilarant » – dans l'atmosphère augmente fortement et participe au changement climatique. Après le méthane et le CO2, c'est le troisième gaz à effet de serre dont la libération est due aux activités humaines. Les émissions anthropiques de protoxyde d'azote sont principalement dues à l'utilisation d'engrais dans l'agriculture.