L’aide sociale ne garantit plus le minimum vital | Caritas Suisse

Article en ligne
Des interpellations déposées dans plusieurs cantons visent à réduire l’aide sociale. Une étude publiée aujourd’hui montre que le forfait pour l’entretien actuel est déjà trop bas pour garantir l’existence physique. Caritas tire la sonnette d’alarme. Les cantons doivent se garder de procéder à de nouvelles économies arbitraires au détriment des personnes touchées par la pauvreté. Caritas demande à la Conférence des directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales (CDAS) d’augmenter l’aide sociale et d’investir plus dans l’accompagnement et la formation des personnes recourant à l’aide sociale.