«Le bouddhisme qui séduit les Occidentaux est un fantasme» - Bon pour la tête

Article en ligne
Comment le bouddhisme peut-il engendrer la violence et la haine ethnique? C’est la question posée par la tragédie des Rohingyas de Birmanie. Pour le cinéaste Barbet Schroeder, converti au bouddhisme par idéal pacifiste, c’est la question de toutes les désillusions. Il y apporte une réponse désespérée dans «Le Vénérable W.», qui sort prochainement sur les écrans romands. Raphaël Liogier, sociologue des religions, documente le constat: le bouddhisme, que nous adorons idéaliser, n’échappe pas à la tentation fondamentaliste. Dans cette interview parue dans «L’Hebdo» le 21 mai 2015, il avertit: le cas de la Birmanie n’est pas isolé. Un pan-nationalisme bouddhiste anti-islam se développe en Asie du Sud-est. BON POUR LA TÊTE VOUS OFFRE CETTE INTERVIEW EN LIBRE ACCÈS
Thèmes