Le chemin tortueux de la justice transitionnelle en Tunisie

Article en ligne
En cette matinée ensoleillée du début du mois de mars, dix minutes avant le début du procès, Jamel Baraket se montre optimiste. « Cinq des accusés sont présents ; cette fois, c'est sérieux », a-t-il expliqué aux représentants de quelques organisations de la société civile qui suivent de près l'affaire de son frère Faysal, une des figures les plus emblématiques de la répression exercée par la dictature de Ben Ali. Faysal Baraket, jeune étudiant et militant islamiste, a été torturé jusqu'à la mort le jour même de son arrestation, le 8 octobre 1991, au commissariat de Nabeul. Mais les autorités ont falsifié le rapport d'autopsie, en (...)