Le Japon, prêt à attaquer le monopole de la Chine sur les terres rares

Article en ligne
Des scientifiques japonais ont analysé de massifs gisements de terres rares dans les fonds marins de l'Océan Pacifique, estimant qu'ils pourraient représenter plusieurs centaines d'années de la consommation mondiale de certains de ces matériaux. De quoi remettre en cause le quasi monopole chinois sur cette ressource indispensable à la transition numérique et énergétique.