Le Zimbabwe interdit toute exploitation minière dans les réserves naturelles

Article en ligne
La mobilisation a payé. Le gouvernement du Zimbabwe, qui avait autorisé une société minière chinoise à explorer du charbon dans une réserve naturelle abritant plus de 45 000 éléphants a fait machine arrière. Face à la pression de l'Association des avocats environnementaux, les autorités ont même interdit toute exploitation minière dans les réserves naturelles. Une bonne nouvelle pour la biodiversité et pour le tourisme dans la région.