Les agriculteurs bio peuvent enfin vendre leurs semences paysannes (et ça ne va pas plaire à Monsanto)

Article en ligne
Fini le monopole des gros groupes sur l'agriculture. En tout cas, sur la bio. Les eurodéputés viennent d'autoriser les agriculteurs bio à vendre leurs propres semences. Jusqu'ici, seules celles enregistrées dans un cahier officiel pouvaient être vendues. Or, elles sont en majorité détenues par des multinationales comme Monsanto. Résultat : 75 % des aliments de la planète proviennent de seulement 12 espèces végétales et cinq animales.