Les Argentins, épuisés par la crise

Article en ligne
Le regard alerte, Mayra guette l'arrivée des premières colonnes sur l'avenue 9 de Julio, l'artère principale de Buenos Aires. Cette mère de famille est venue manifester, ce jeudi 10 octobre, 2019, pour réclamer le versement de l'urgence alimentaire, votée par le Parlement au mois de septembre, une loi, qui face à l'avancée de la faim prévoit l'augmentation de 50 % des fonds destinés aux programmes sociaux. « Mais on n'a toujours rien vu arriver, on manque de tout, de fruits et légumes surtout, de produits basiques aussi. Parfois, on se retrouve seulement avec des conserves de pêches, comment on fait (...)