Les créations textiles autochtones sont-elles les nouvelles « victimes de la mode » ?

Article en ligne
Les Omas, un petit peuple autochtone du Laos, sont l'antithèse de la vitesse que la mode s'impose depuis quelques années. Les rues de ses petits villages, perchés dans les montagnes du nord du Laos, ne sont pas assez attrayantes pour les grandes marques et les Omas continuent à tisser leurs vêtements chez eux, perpétuant ainsi un style unique transmis à travers les générations et qui n'existait que dans ce pays. En tout cas, jusqu'à il y a de cela quelques mois, quand les motifs de leurs broderies sont apparus à travers le monde dans les magasins de Max Mara, une marque (...)