Les jeunes du monde entier ne réclament pas seulement une action, mais aussi une éducation sur le climat

Article en ligne
En dépit de l'incapacité stupéfiante des dirigeants mondiaux à trouver une réponse concrète à l'urgence climatique mondiale lors de la COP25 à Madrid (qui devait se dérouler à Santiago au Chili, mais qui a dû être déplacée en raison des manifestations), une lueur d'espoir s'est néanmoins immiscée dans le sommet annuel sur le climat qui s'est tenu en décembre dernier : les objectifs et le leadership clairs dont ont fait preuve les jeunes militants écologistes du monde entier. Alors que les gouvernements ne parvenaient pas à s'entendre sur la manière de mettre en œuvre l'architecture du marché mondial du carbone établi dans l'Accord de Paris (...)