Les majors pétrolières ont approuvé 50 milliards de dollars de projets incompatibles avec l’Accord de Paris

Article en ligne
Pour respecter les objectifs climatiques, la demande de combustibles fossiles devra inexorablement diminuer. Pourtant, les principales majors pétrolières et gazières continuent de parier contre l'Accord de Paris. Selon une nouvelle étude publiée le 6 septembre par Carbon Tracker, celles-ci ont validé pour 50 milliards de dollars d'investissements dans des projets qui ne pourront pas être rentables dans un scénario de réchauffement limité à 1,6°C.