Les sociétés « isolées », un fantasme de touriste