Mourir pour produire des vêtements à bas prix : un géant allemand du textile épinglé

Article en ligne
Le 11 septembre 2012, dans le quartier industriel de Baldia, dans la métropole pakistanaise de Karachi, un incendie éclate dans une usine de fabrication textile. Le sinistre fait 260 morts parmi les ouvrières et ouvriers. Prises aux piège de fenêtres barrées et de sorties de secours bloquées, les victimes sont mortes brûlées vives ou étouffées. Trente-deux personnes en sont sorties grièvement blessées. Comme beaucoup des usines textiles de la région, la fabrique Ali Entreprise qui a pris feu ce jour-là (...)