Nicaragua : aux origines du grand embrasement

Article en ligne
Depuis 2015, une crise économique, sociale et politique s'est installée. Une révolte populaire pacifique a éclaté en avril 2018 et des milliers de Nicaraguayen·nes descendent dans les rues, paralysent le pays, demandant l'arrêt de la répression, la démission du président considéré comme corrompu et l'avancement des élections prévues en 2021. Cette insurrection populaire pacifique, qui a été très violemment réprimée par le gouvernement d'Ortega, a des causes profondes.