Nouvel eldorado du minage des cryptomonnaies, le Kazakhstan peut-il y voir un bénéfice ou un danger pour l'environnement ?

Article en ligne
À seulement quatre centimes de dollars US pour un kWh, le Kazakhstan propose un tarif d'électricité parmi les moins chers du le monde. Cette promesse de petites factures attire de plus en plus de sociétés qui gèrent le minage de cryptomonnaies, mais dont l'activité énergivore a une empreinte carbone importante. Des entreprises françaises, comme BigBlock Datacenter, ont fait ainsi le choix du Kazakhstan, après avoir échoué notamment à pérenniser leur activité en Ukraine, pour cause d'instabilité politique et de coûts d'électricité en hausse. Depuis plusieurs mois, un environnement (...)