« Pas de pandémie pour les groupes paramilitaires » au Mexique

Article en ligne
Au Mexique, les assassinats d'autochtones par des groupes paramilitaires sont devenus si banaux qu'ils ne sont même pas couverts par les médias. Le Rapport mondial 2020 de Human Rights Watch indique que le gouvernement mexicain ne fournit pas de données fiables sur les exécutions extrajudiciaires et les attaques violentes exercées contre les militants indigènes ; pourtant, dans les documents examinés par Equal Times, des organisations locales rapportent qu'entre 2012 et 2018, 499 attaques ont été (...)